blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

projet-napo-wagram 28mm

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la batai

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la bataille de Wagram en 1809, partager et échanger.

Blog dans la catégorie :
Divertissement

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

projet-napo-wagram 28mm

On bosse ici!

Le 17/03/2017

la gravure est terrible... ... et les postures sont pas mal aussi! Les tenues sont à couper le souffle. Même les cavaliers sont superbes. On dit "cavalier" quand on monte un dromadaire?

la gravure est terrible...
la gravure est terrible... 
Ma première commande est terminée. J'ai pied un pied terrible à peindre ces figurines. Ca vient de chez Brigade Games, et la gravure est super. Seul petit bémol (c'est mon côté, enc... de mouche qui ressort par moment) s'il fallait en trouver un, les pattes des dromadaires sont plus que fines. Comparé aux dromadaires que Perry vient juste de sortir (tout du moins, à ce qu'on voit sur leur site), c'est un peu comme les bras de Schwarzenegger à côté des miens (et encore, je m'entretiens!).
Donc mon cher Arnaud, mef pour socler tout ça.
Petite devinette: comment s'appelle un chameau femelle à 3 bosses?
En tout cas, je remercie mon 1er client, pour sa confiance et sa patience. Faizenbonusage l'ami!
Allez j'y retourne, j'ai d'autres projets en cours, dont certains articles pour ce blog (c'est vrai que j'étais un peu absent ces derniers temps).
To be continued...

 

Apostrophes chapitre 9

Le 26/02/2017

Qui aime les CR de bataille aimera ce livre. Les autres...
Qui aime les CR de bataille aimera ce livre. Les autres... 

Un nouveau roman sous l'empire: Chasse au Loup. Donné par la bibliothécaire de mon village (merci Marie-Pierre), grâce à l'assiduité de ma fille à séjourner très souvent dans les rayons de livres, j'ai lu ce roman policier qui se passe au temps de l'empire. Coup de bol, ça se passe en 1809, entre la fin de la bataille d'Aspern et l’après bataille de Wagram. Donc en plein dans le cadre de mon blog (j'aurais voulu le faire exprès...).

Bo, autant le dire tout de suite, si vous charchez une intrigue aux petits oignons avec des rebondissements dans tous les sens, passez votre chemin !

L'intrigue : un Hussard français d'origine autrichienne recherche un tueur en série, plutôt porté sur les adolescents (genre « Dutroux chez les austro goths »), qui sévit dans la région de Vienne. Le hussard a été victime du « loup » (d'où le titre) dans sa jeunesse et s'est engagé dans l'armée française dans l'espoir de retrouver son bourreau, qui lui, (voyez comme le monde est petit) est dans l'armée autrichienne (autant chercher un goutte de javel dans l'océan Atlantique !). Il se fait aider pour ça par un officier du 18e de ligne (division Legrand, corps de Masséna), qui est en fait le héros de l'auteur, puisqu'il y a d'autres romans avec ce héros.

Ceci étant, le grand intérêt de ce livre et la retranscription de la bataille de Wagram au cœur des bataillons. C'est très bien fait et on suit ça comme une aventure de Jason Bourne. Ça bastonne, ça remue, le canon tonne, ça crie, ça déroute, ça retraite, ça charge à un rythme digne d'un grand prix de F1. On s'y croirait.

Autre bon point, la vie, hors et après bataille, dans les unités et en terre conquise. Fil rouge de cette vie : l'envie insoutenable de participer à des duels d'escrime (et oui, parce qu'en plus d’être « enquêteur victime », notre hussard est une bête en escrime et indétrônable en duel – beh voyons).

Bref, un bon petit bouquin, pour ceux qui, comme moi, s'abreuve de l'époque Napo, et de tout ce qui tourne autour (notamment la vie au cœur des troupes et de la populasse – on voit même Beethoven dans ce livre). Pour tout les autres...les aventures des ch'tis à Hollywood sont plus d'intéressantes (c'est dire) !

To be continued...

 

Du haut de ces pyramides....

Le 16/02/2017

Il y aura 6 dromadaires montés. Et 12 piétons. Gravure et posture superbes. J'en salive d'avance.

Il y aura 6 dromadaires montés.
Il y aura 6 dromadaires montés. 
Un sacré que j'ai dans le salon. Pas une fille de l'est aux yeux aguichants (et au reste tout aussi aguichant). Bande de pervers.
Non, il s'agit de figurines à peindre pour une commande. Rien à voir avec Wagram, puisqu'il s'agit du corps des dromadaires lors de l'expédition d'Egypte. Expédition que le tondu a laché dare dare, lorsqu'il a vu que l'avenir de la France risquait de se dérouler sans lui. Aujourd'hui c'est l'inverse, on voudrait tous que nos politiques partent en Egypte, pour que l'avenir de la France se déroule sans eux (rdv dans 2 mois messieurs dames).
Les figs sont trés belles. De belles postures et des détails trés fin. Ca va être un plaisir.
Ca vient de chez Brigade games et en plus c'est du plomb (comme quoi ça n'a rien à voir...).
Bon beh, vu que c'est une commande faut que je m'y colle.
To be continued...

 

Le Major de promo

Le 31/01/2017

Le "héros" surveille ses arrières. Tu m'étonnes!
Le "héros" surveille ses arrières. Tu m'étonnes! 
Je vous présente le premier officier des mes troupes françaises (d'autres suivront forcément).
J'ai nommé le célébrissime colonel Jean Eudes Edgar BraieHumide de la CouléeBrune, duc de la Pétoche, Comte de la Trouillomètrazéro, arrière petit fils de son aîeul, un célèbre immigré polonais, Iliochi Jaipeurduski, prince de la Fistule.
Avec une famille comme ça, j'ai au moins une excuse quand je perds une partie.
Mais je me décourage pas, quand on voit les primaires, tout peut arriver...même aux plus mauvais.
To be continued....

 

Les joies du bicorne.

Le 30/01/2017

Les fusiliers et le tambour! 2eme et 3eme compagnie, en avant! La compagnie de grenadiers. Ils ont pas l'air, mais faut pas les chauffer! Le bataillon au grand complet! Planquez vos fesses!

Les fusiliers et le tambour!
Les fusiliers et le tambour! 
Voici enfin mon bataillon de ligne en bicorne. j'adore cette coiffure, que je trouve plus originale que le traditionnel shako, au 12 458 versions différentes, selon que vous avez été enrolé le 4eme jeudi de mai de l'an 1814, ou que votre général de corps s'est levé du mauvais pied le lundi 27 avril 1810, à 05h28, au sud de Coimbra (Portugal). Au moins avec le bicorne, c'est simple, sobre, ça marche pour toutes les périodes de l'Empire, c'est facile à peindre et ça a de la gueule non?
Et comme dans bicorne, y'a bi, beh, je vais en peindre trés bientôt un deuxième (non mais!).
To be continued...

 

Minibluff the card game

Hotels