blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

projet-napo-wagram 28mm

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la batai

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la bataille de Wagram en 1809, partager et échanger.

Blog dans la catégorie :
Divertissement

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

projet-napo-wagram 28mm

L'enfer dans la brigade.

Le 24/06/2018

Les duellistes à la charge. Le 2eme escadron, version 1809... La compagnie d'élite et l'officier, tout en or 24 carats.... J'en connais qui vont "gouter" du coup de sabre...

Les duellistes à la charge.
Les duellistes à la charge. 

En pleine période de coupe du monde, moi aussi j'ai effectué une petite sélection. En comme tout bon sélectionneur impérial, j'ai recruté la fameuse et bien connue brigade infernale. Pour ceux qui découvre, il s'agit de la brigade de cav légère commandée par le non moins célèbre Général LASALLE (le hussard, pas le député à l'accent montagnard), qui a chassé du prussien pendant l'été 1806, dans toute la campagne teutonne avant que les germaniques baissent les armes. Cette brigade est restée en l'état, et principalement composée des 5eme et 7eme hussard, ainsi que quelques regts de chasseurs à cheval me semble t-il.

Ces 2 regts de hussards étant également embrigadés à Wagram sur l'aile droite française, j'ai donc peint ces figs pour constituer mon armée française. Je vous avez déjà montré le 5eme hussards, peints il y a quelques mois ; voici désormais le 7eme hussards, tout frais sorti de mon atelier (qui va déménager avant la fin de l'été j'espère, pour un local plus grand et plus pratique).

9 belles figs de chez Perry (plastique), un vrai bonheur à peindre (je me suis éclaté sur les couleurs des chevaux) et à socler (encore une nouvelle technique pour plus de fun).

Bref, y'a plus qu'à les aligner sur une table de jeu et à les faire charger ces braves (certains sont devenus célèbres dans le très bon film « les Duellistes », que je vous recommande vivement).

Bon j'y retourne. Ce coup ci, je passe à l'aéro pour des avions de la bataille d'Angleterre. Rien à voir avec le schmilblik, mais faut savoir varier les plaisirs, pour garder la motivation.

To be continued....

 

Sur ce coup, je joue tapis.

Le 09/06/2018

La terre vu du ciel... par ma pomme! Air DeepCut vous invite à regarder par le hublot sur votre droite. Avec les avions (pas peints!), ça le fait bien. Impressionnant non? En direct au dessus de la Manche. Pas mal aussi non? C'est pas un mouchoir pour pleurer, c'est un tapis de jeu. Si si.

La terre vu du ciel... par ma pomme!
La terre vu du ciel... par ma pomme! 
Un article qui n'a rien à voir avec du Napo (quoique...).
j'ai récemment acquis la règle Blood Red Skies, qui simule les combats aériens de la WWII. J'ai pris l'option bataille d'angleterre, la plus emblématique pour ma part. J'ai fiat une petite vidéo sur le déballage de la boite.
Mais avant de commencer à jouer , je voulais une table qui colle parfaitement à la qualité du produit. Faire (encore) une table de jeu sur du polystyrène ou autre MDF ne me motivait pas trop. Du coup j'ai opté pour le tout fait, prêt à emporter (mais non comestible... quoi que...).
2 versions s'imposaient: mer et terre. J'ai donc commandé chez 2 site différents. La version mer cher PWORK Wargames en modèle tissu, la 2eme chez DeepCut Studio, version pvc. Trés bonne surprise, la qualité est plus qu'au rdv. J emettrai toutefois un avantage à DeepCut Studio, qui pour un prix quasi équivalent, une 50aine d'euros, vous fournit un tapis emballé dans un rouleau carton trés épais, et donc protégé lorsqu'on s'en sert pas. De plus le tapis est plus grand que chez Pwork. Avantage chez Pwork: la version tissu, tu la mets en boule (comme JJ quand JP lui charge sa belle batterie de 12£... mais cest du Napo ça, je m'égare!), tu la mets dans ta poche et tu va jouer chez le voisin par exemple (lorsqu'il ameute pas la planète entière pour regarder un match de foot et fêter ça jusqu'aux aurores... Ho, y'en a qui bosse ici, et qui voudrait bien dormir!).
Bref, trés satisfait d emes achats, même si c'est quand même un petit budget, à ne pas négliger.
Quelques photos pour illustrer mes écrits (et non, vous verrai pas les orgies de mon voisin!).
Ceci étant, y'a bientôt une baston Napo qui se prépare, et à laquelle je ne participerai certainement pas (mais qui sait, j'ai connu tellement d'imprévus cette année...). Donc je retourne peindre ma cavalerie, des fois que au cas où...
To be continued....

 

Des officiers bien sous tous rapports (j'ai bien dis tous).

Le 17/05/2018

Jesper et Outuf. Z'ont l'air cool non? Même la fumée se dissipe sous leur pas! - C'est par ici qu'on a besoin d'un "coup de main" (dans la tronche)? Ah, j'oubliais: c'est du plomb de chez Murawski (encore un polack). Ca va chauffer, je pense.

Jesper et Outuf. Z'ont l'air cool non?
Jesper et Outuf. Z'ont l'air cool non? 

Ayant peint des polonais et des saxons, il fallait bien attribuer à ces troupes des chefs, des vrais. Sinon, on courrait le risque de voir tout ce petit monde (en plomb) se carapater aux quatre coins d'une rue de la soif quelconque, et de finir tel le hooligan russe, un soir de match de son équipe nationale sur le vieux port de Marseille.

Voici donc, les colonels Jesper Ketaduhouiski, et Outuf Vafynir-Komanagazaki, 2 « gentils » gars, mais qu'il faut pas trop asticoter. A une certaine époque, ils assuraient le filtrage à l'entrée de chez mme Odette, et plus d'un russkof avino-vodkaïsé, s'en souvient (leur nez de travers en témoignent). Parait même que le ministère de l’intérieur les a recrutés pour faire un peu de ménage du côté de Notre Dames Des Landes.

Leurs dernières vacances vers Jérusalem, seraient à l’origine des discussions « très diplomatiques » qui ont lieu dans le coin.

Des gentils, je vous dit.

En attendant de (ne pas) les croiser sur notre prochaine table de jeu, je retourne au mastic, pour quelques décors et peinturlurage de canassons français.

To be continued...

 

Dragons, le retour

Le 03/05/2018

Je me suis planté sur 1 truc. A vous de trouver! Vous la voyez l'erreur? Un officier qui lance la charge.... ... et les autres escadrons suivent!

Je me suis planté sur 1 truc. A vous de trouver!
Je me suis planté sur 1 truc. A vous de trouver! 
Encore et toujours des dragons. Ce coup ci il s'agit du 28eme dragons. L'avantage du 28eme, c'est que c'est facile à écrire sur le bagage des cavaliers.
Il me reste 1 dernier régiment à peindre pour représenter la division Pully, du corps de Grouchy. A la vitesse à laquelle je peints en ce moment, je devrais avoir fini pour la prochaine année bissextile. J'essaierai en parallèle, de peindre d'autres cavaliers, un peu plus lourd, par leur nom, par leur force et par leur capacité "intellectuelle" à taper délicatement dans le lard des autrichiens.
Bref, des grosses bottes, bien moustachus.
Bon, j'y retourne aprés vous avoir présenter quelques photos (pas vraiment de bonne qualité).
To be continued...

 

Correspondance de guerre 2

Le 02/05/2018

La traversée du village. Craint "dégun", le hussard, peuchère! Et la priorité à droite alors?!?!?! L'aile de cavalerie commence à exploser de partout! Aïe, mon canon! Contre boulets et mitraille, le russe charge! C'est solide le russe! Le bois est vidé, mais la nuit tombe. Trop tard!

La traversée du village. Craint "dégun", le hussard, peuchère!
La traversée du village. Craint "dégun", le hussard, peuchère! 

Quartier Général, Baur D'hô,

Nous, Etat major de votre Gracieuse Empiriosité, décidions de favoriser nos offensives sur nos ailes, et en premier lieu par notre aile gauche, où nos régiments de cavalerie devaient charger à fond. La présence de la cavalerie ennemie, nombreuse et parfaitement déployée, épaulée sur sa gauche par une forte batterie d'artillerie de 8£, coupa court à notre attaque.

En appui sur la droite de la cavalerie, les brigades russes avait pour ordre de faire la jonction à la sortie du village de Vienzy. Mais bien vite, les troupes de nos ennemis, le génarl Jean P de la Sabrequipique et de son chef de cabinet, V de Laipéhaffutée, enlevèrent ce village, avec la plus grande audace. Leur 5eme hussards parvint même à traverser ce village, ignorant le stirs des hommes de notre allié, Jepèzplubessev, menaçant ainsi notre aile gauche.

La remarquable maîtrise des hussards de Hessen Homburg, aux magnifiques shakos bleus, leur permit d'effectuer un demi-tour, tel qu'à l'exercice et de menacer les hussards blancs français.

En revanche, notre cavalerie, subissait les multiples charges , et se trouvant sous les feux des canons, se vit dans l'obligation d'abandonner le terrain. Le mal était fait!

Au centre, le courage russe ajouté à l'ivresse légendaire de ces chefs de bataillons, les amena à avancer inexorablement. Les boulets, les biscaïens et la mitraille balayaient les formations, décimaient les 1er rangs, mais le russe, même mort, avance et ne tombe pas. Une formidable ultime charge emporta par ailleurs la batterie adverse.

Sur notre droite, nos Uhlans parvinrent à chasser les cavaliers du bois de Jeutatan. Ce mouvement permit l'avancée des forces hongroises, en appui sur leur gauche, entre le village et le bois, en vue de prendre en écharpe les zones habitées et balayer les troupes danoises, et alliées du général Didier Jenfilpadai Perl.

La pénombre et le nuit tombante, ne nous permirent pas d'exploiter ces manœuvres. Le mal sur notre gauche étant incurable, notre corps d'armée dû se replier derrière la Garr Haunneux, où nous rallions en vue du prochaine offensive.

Votre Grandiosité, m'autorisera à nommer les généraux Paflataite et Pandanlaidan, qui laissèrent leur vie (et leur culottes) sur le champ de bataille.

Votre serviteur, FeldMarschall Patriss Von Kochmar,depuis l'infirmerie de votre Excellentissime, où mon séant guérit lentement mais surement.
 

 

Minibluff the card game

Hotels