blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

projet-napo-wagram 28mm

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la batai

Tout est dans le titre. Vous faire suivre mon projet de réalisation d'un diorama avec des figurines de 28MM sur la bataille de Wagram en 1809, partager et échanger.

Blog dans la catégorie :
Divertissement

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

projet-napo-wagram 28mm

Une castagne vite fait bien fait (2 et fin)

Le 30/10/2018

Les Pavlov passent à l'attaque contre la jeune garde. Aïe la tête! La colonne franco-wurtembergeoi se entre en action! A gauche, des combats de cav titanesques! Les russes en déroute, incapable de se ré aligner! Le foutoir russo prussien. Je voudrais pas y habiter!

Les Pavlov passent à l'attaque contre la jeune garde. Aïe la tête!
Les Pavlov passent à l'attaque contre la jeune garde. Aïe la tête! 

Une autre salve de photos pour vous montrez d'autres massacres sur notre table (âmes sensibles s'abstenir).

J'en profite pour signaler que sur cette journée il n'y avait pas que du Napo. J'ai pu assister à une partie de SAGA. Une règle que j'ai lue il y a bien longtemps mais que je n'ai jamais jouée, mais la partie que j'ai vue m'a bien fait envie. Il s'agissait dune baston entre une bande de gays lurons anglo-danois, qui se curent les dents et ceux de leur adversaires à grands coups de haches à 2 mains, face à des normands, qui eux préfèrent les grands coups de carreaux d'arbalète derrière la tête, accompagnés de charge de cavalerie version bulldozer. Ceci étant, les anglo danois, avait un chef digne des grands managers du CAC 40 : « allez-y les gars, empêchez les de m'approcher, je fais le reste ! ». Il paraît qu'il est de la famille TRON, prénommé Pol.

To be continued...

 

Une castagne vite fait bien fait.

Le 30/10/2018

L'attaque russe au centre. Les canons n'ont pas encore frappé. Les bataillons russes décimés, vus du ciel. Vive les drones! Une batterie en travers et les bataillons russes bloqués. hihihi Les combats de cavalerie sur la droite alliée. Juste quelques baffes! Une belle table pour un samedi pluvieux (de la pluie et des boulets!)

L'attaque russe au centre. Les canons n'ont pas encore frappé.
L'attaque russe au centre. Les canons n'ont pas encore frappé. 

Ce samedi, dans la banlieue glaciale de Toulouse, le club Strat et Jeux du Lauragais (http://stratetjeux.forumactif.com) a accueilli notre bande de guerilléros des bas fonds du Sud Ouest pour une partie de Vive l'Empereur.

JP la teigne, Didier le hargneux et Seb le sanguinaire affrontaient Hervé l'étrangleur et ma pomme le pacifique ( mais faut pas m'énerver!).

Nos adversaires étaient à la tête d’ignobles Franchouillards récemment revenus des vendanges presque tardives et légèrement grisés par le bourret gascon (ceux qui ignorent ce qu'est le bourret, rendez-vous aux prochaines vendanges!). Hervé et votre serviteur commandions d'affreux alliés (bien que les figurines soient superbes), complètement pétés à la vodka, au schnaps et à l'akvavit (à vous de deviner les nationalités de nos troupes).

La table étant plus étroite que d'habitude, le déploiement initial avait alors une importance capitale.

Notre placement semblait assez judicieux, avec une aile gauche d'infanterie prussienne en carré pour bloquer la cav de Seb, un centre russe maousskosto pour prendre un ou 2 villages et soutenir notre droite, droite qui, sous mes ordres se composait d'infanterie hongroise et de cavalerie à gogo (lourde moyenne et légère) pour tourner l'adversaire. Malheureusement, un mauvais placement de nos 2 pièces de 12£ et de celle de 6£ à cheval ne nous a pas permis d'exécuter nos ordres comme prévu.

Les 3 gugusses d'en face n'en attendait pas moins. JP , en cavalier émérite, tel Jean Rochefort dans « Un éléphant ça trompe énormément », a réussi à crever (à ce niveau là on ne dit plus « percer ») ma cavalerie en prenant de dos un régiment de cuirrassiers Suédois. Autour de cette boucherie chevaline, d'autres combats de cavalerie « titanesques » avaient lieu, du genre 0,25 pertes contre 0,25 pertes (à croire que les belligérants préféraient les baffes aux sabres!).

Plus au centre, Hervé a bien tenté de prendre le village central avec 3 bataillons russes, mais écharpés par les canons de Seb et Didier, les pauvres moujiks arrivèrent en piteux état aux portes de la cité et repartirent la queue entre les les jambes en déroute et en retraite. Une 2eme attaque par les Pavlov contre les tirailleurs voltigeurs de la jeune garde n'eut pas plus de succès.

A notre gauche, une manœuvre assez « originale », digne des grandes heures d'Austerlitz, a vu 4 bataillons russes, prêt à charger une colonne française, être bloqué sur leur chemin par... leur propre artillerie. Un certain désordre (pour rester poli), qu'on n'avait plus vu depuis la descente du plateau du Pratzen, a permis à Seb et Didier de repousser assez facilement les russes d'Hervé.

Notre centre décimé, notre extrême droite en déroute (Mélenchon en rêve... quoique!), notre gauche emberlificoté dans les attelages d'artillerie, la messe était dite. JP, Seb et Didier pouvaient défiler fièrement devant les membres du club hôte, arborant nos scalps, nos oreilles mais pas nos queues (faut pas déconner quand même).

Malgré la défaite (oui, je sais, une de plus pour moi), la journée fût excellente. Une belle salle, un super accueil, un gâteau de Didier délicieux (le fameux pastis landais, comme d'hab) et une superbe table (on a rarement vu autant de reporter photo pour une de nos bastons). Bref, un très bon moment entre potes . Vivement la prochaine.

D'ici là, j'aurai terminé la nouvelle chambre de ma succession, et je pourrai alors reprendre la peinture (de figs bien sûr) pour renforcer mes troupes qui en ont bien besoin.

To be continued...

 

La chasse, bordel!

Le 24/09/2018

1 spit face à 3 méchants teutons. ça va piquer... et ça va piquer! Pour chaque tir réussi, et/ou crash, 1 jeton boom. Si plus de booms que d'avions sur la table, la partie est perdue.

 
Pour ceux qui l'ignore, cette phrase est la devise des escadrons de chasse de l'armée de l'air française (du moins à l'époque où j'en étais encore membre).
Et ce weekend la chasse était de sortie. En effet, l'aviateur ma pomme, nouvellement affecté dans l'escadrille d'Auzielle ( prononcé O Ciel, beh oui c'est l'occase ou jamais!), et de son unité d'Elite, Strat et jeu du Lauragais, j'avais rdv avec un jeune pilote au tempérament bien trempé, Sir Fred Spitgun, futur As de le R.A.F. Ma pomme, volait et naviguait au sein d'un essaim de Me BF109, flanqué de la croix teutonne.
Le but de cette rencontre était avant tout de passer un bon moment, faire découvrir à Sir Fred (et approfondir pour mon compte) la règle Blood Red Skies (voir mes articles précédents qui parlent de cette règle), et découvrir (pour ma part) les installations de ce club de figurinistes passionnés de la région Toulousaine. 
Autant dire mission accomplie, Herr Oberst. 2 parties en quelques heures, et un vrai plaisir à jouer (sans compter les Spitfire de Sir Fred, superbement peints et améliorer - faut variment que je vois comment faire les hélices).
Je passerai sur le résultat de ces combats aériens dignes des plus grands épisodes des "Têtes Brulées" (seuls ceux qui avaient 20 ans au dernier millénaire savent de quoi je parle). Seul restera le plaisir, de la rencontre et du jeu.
je joins quelques photos pour mettre l'eau à la bouche.
To be continued...

 

… par un prompt renfort, nous nous vîmes 5000 en arrivant... sur la table de jeu !

Le 05/09/2018

Du teuton munichois, bien alignés... façon teutonne quoi! Un coup de clairon dans les oreilles, pour lancer la charge... sourd! Du cuir, du vrai!

Du teuton munichois, bien alignés... façon teutonne quoi!
Du teuton munichois, bien alignés... façon teutonne quoi! 

Et voilà, 5000pts de budget pour mon armée Française (légèrement parfumée de Saxons et Polonais... vive l'Europe!). Bon, je vais être franc, c'est pas dans l'état actuel de ma bicoque, suite à des travaux trop longtemps repoussés, mais désormais bien entamés, que j'ai pû faire quelques peinturlurages ces dernières semaines. J'ai tout simplement répondu à une offre sur le célèbre site Figbazar, et j'ai récupéré (moyennant quelques Ecus républicains du 21eme siècle) 2 escadrons de cuirassiers et 2 petits escadrons de Chevau légers Bavarois (ça tombe bien, j'ai environ 100 fantassins de la même région germanique à peindre.... mais quand?). En passant les premiers en Vétéran (statut des cuir à Wagram), et les Munichois en L2 (ils sont meilleurs à la Oktoberfest que face à la mitraille Autrichienne), le budget total de ma petite Grande Armée (bien qu'à Wagram, on ne la définissait pas sous ce nom) se porte donc à 5000pts environ (5009 exactement). Bref de quoi avoir du répondant face aux ennemis de la France, mon Général !

En attendant d’augmenter encore ce budget, et donc de me remettre à la peinture, je vais essayer de finir les travaux (au final, ma poulette sera plus autonome, et son père aura un atelier de peinture digne de ce nom), et je vais surtout aller vagabonder du coté de Auzielle (coin est de Toulouse, dans le Lauragais, l'autre pays du Jospin) où un club de figurines, aux allures très alléchantes m'a proposé de venir les voir. J'en bave d'avance.

To be continued....

 

L'enfer dans la brigade.

Le 24/06/2018

Les duellistes à la charge. Le 2eme escadron, version 1809... La compagnie d'élite et l'officier, tout en or 24 carats.... J'en connais qui vont "gouter" du coup de sabre...

Les duellistes à la charge.
Les duellistes à la charge. 

En pleine période de coupe du monde, moi aussi j'ai effectué une petite sélection. En comme tout bon sélectionneur impérial, j'ai recruté la fameuse et bien connue brigade infernale. Pour ceux qui découvre, il s'agit de la brigade de cav légère commandée par le non moins célèbre Général LASALLE (le hussard, pas le député à l'accent montagnard), qui a chassé du prussien pendant l'été 1806, dans toute la campagne teutonne avant que les germaniques baissent les armes. Cette brigade est restée en l'état, et principalement composée des 5eme et 7eme hussard, ainsi que quelques regts de chasseurs à cheval me semble t-il.

Ces 2 regts de hussards étant également embrigadés à Wagram sur l'aile droite française, j'ai donc peint ces figs pour constituer mon armée française. Je vous avez déjà montré le 5eme hussards, peints il y a quelques mois ; voici désormais le 7eme hussards, tout frais sorti de mon atelier (qui va déménager avant la fin de l'été j'espère, pour un local plus grand et plus pratique).

9 belles figs de chez Perry (plastique), un vrai bonheur à peindre (je me suis éclaté sur les couleurs des chevaux) et à socler (encore une nouvelle technique pour plus de fun).

Bref, y'a plus qu'à les aligner sur une table de jeu et à les faire charger ces braves (certains sont devenus célèbres dans le très bon film « les Duellistes », que je vous recommande vivement).

Bon j'y retourne. Ce coup ci, je passe à l'aéro pour des avions de la bataille d'Angleterre. Rien à voir avec le schmilblik, mais faut savoir varier les plaisirs, pour garder la motivation.

To be continued....

 

Minibluff the card game

Hotels